Ranskan abitreenit: Transports peu communs

Lisez le texte et répondez aux questions. Choisissez la réponse la mieux appropriée au contexte.

Ras-le-bol de courir après les taxis? Ça tombe bien: désormais, c’est un tandem que vous pourrez arrêter! Mais pas question de vous installer tranquillement, vous pédalez autant que le conducteur pour faire avancer votre monture! Si vous êtes sûr d’en trouver à 9 h place du Louvre (leur QC), le reste du temps il faut garder l’oeil ouvert. Comme les taxis, les tandems suivent le hasard des courses. Pour l’instant, ils ne sont qu’une dizaine à sillonner ainsi les rues de Paris, mais une vingtaine d’autres devraient suivre dans les mois qui viennent. L’association Tandem services, à l’origine de ce nouveau concept, cherche toujours d’autres chauffeurs pour exploiter les 120 engins qu’elle possède. Les conducteurs, 30 ans en moyenne, sont tous indépendants. L’association leur prête l’outil de travail et leur donne un coup de main pour leurs démarches administratives. Chacun fixe ses tarifs comme il veut, en moyenne entre 3,5 euros et 7,5 euros la course. Pas de panique, les conducteurs ont suivi une formation pratique à l’École de conduite française. Et leurs vélos respectent les normes de sécurité: triples freins, clignotants, drapeaux signalétiques et double garde-chaîne. Seul le casque n’est pas obligatoire. À la place, les conducteurs portent de jolis bérets orange typiquement parigots! On était pourtant à deux doigts de se croire en Hollande!

Source: Katell Pouliquen, zurban.com, 2001

1. Que dit-on des tandems dans Paris?
2. Que dit-on des conducteurs?
/ 2
YLE Tulosta